Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'AFB du FJT Cherbourg
  • : Blog créé et animé par les stagiaires de l'Atelier de Formation de Base du Service Formation du Foyer de Jeunes Travailleurs de Cherbourg-Octeville, dans le cadre d'un projet soutenu par le Contrat Urbain de Cohésion Sociale.
  • Contact

Téléchargements

logopdf.png
Compte-rendu d'une formation en atelier d'écriture

Recherche

277162 264270040270164 877868712 n

Archives

Partenaires

L'Atelier de Formation de Base du FJT appartient au réseau bas-normand des AFB, inscrit dans le Programme de Formation de Base de la Région Basse-Normandie et du programme IRILL de l’État, avec le soutien du Fonds Social Européen et du Conseil Général de la Manche. L’AFB du Foyer de Jeunes Travailleurs est implanté sur le territoire de la Communauté Urbaine de Cherbourg-Octeville dans le cadre d'un partenariat établi avec le CPS Formation.










Qui sommes-nous ?

Bonjour et bienvenue dans le blog de l’atelier de formation de base crée par Sophie Jégou (formatrice et "blogmaster") et animé par ses stagiaires.
Nous sommes les stagiaires de l’atelier de formation de base (AFB) du FJT de Cherbourg. Notre remise à niveau consiste à développer nos compétences de base en français et en maths afin de faciliter notre insertion sociale et professionnelle.
Hommes, femmes, personnes issues de l’immigration ou non, jeunes et moins jeunes, nous sommes les animateurs de ce blog qui aura pour fil rouge la mise en valeur de nos textes produits en ateliers d’écriture et l’ouverture culturelle qu’elle induit. Ces ateliers s’épanouiront entre autres autour du thème des cinq sens. Parallèlement à cet heureux « maniement des mots », de multiples moyens d’expression  seront également développés (arts plastiques et créatifs, art du doin-ankyo etc.).
Bonnes visites dans ce lieu d’expressions.
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 16:08

Lorsqu' il s'agit de trouver des fonds pour financer les pays pauvres en  Afrique cela importe peu au yeux de l'Etat.
C' est une réalité choquante et pourtant réelle. Ce qui importe pour l'Etat c'est plutot d'aider les  banques !

Jérôme




Il était proposé de réfléchir à cette information entendue dans les médias :
On a trouvé des centaines de milliards d'euros pour sauver les banques de la crise financiere mondiale et il ne faudrait que 3 milliards pour sauver la vie de 19 millions d'enfants dans le monde !!


                                                            

Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 11:01
L'élégance cela peut être une femme qui marche sur une plage, seule, pensive, se laissant aller à la brise légère et chaude de l'été.
L'élégance c'est aussi le monde de la mode : vêtements plein de couleurs pour l'été ou  couleurs chaudes pour l' automne.
L'élégance c'est aussi celle des mots.
L'élégance c'est aussi la galanterie de certains hommes.

Aurélienne

Repost 0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 14:22
Effectivement, personnellement, je ne pourrais pas vivre sans travailler, sans pouvoir bouger : il faut que je sorte de chez moi .



Heureusement que j'ai trouvé une formation de remise à niveau car ça me permet de savoir ou j'en suis par rapport à mon français comme en maths .

Pour vivre sans travail ça ne doit pas être évident on ne peut pas se nourrir assez , ce n'est pas tellement bon pour l'organisme .


A cause du "sans emploi " des personnes sont dans la rue .


                                   BETTY 

Consigne : il a été proposé de réfléchir et d'écrire sur cette phrase (être sans emploi est un travail difficile) lue sur les flyers du groupe de paroles "Hérisson" (maison Olympes de Gouges - Cherbourg octeville). Ci dessous un lien pour plus d'infos :
http://www.cherbourg.maville.com/actu/actudet_-Olympe-de-Gouges-a-l-ecoute-des-habitants-_loc-790976_actu.Htm
Repost 0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 10:03

De mon point de vue certaines personnes dans la rue ont choisi d'être sdf, de rester à ne rien faire , c'est eux qui l'on bien voulu .

Je plains ces gens là , car personne ne leur  donne d'argent pour qu'ils se nourrissent et qu'ils puissent boire .

C'est vraiment malheureux de les voir mendier  à  l'entrée des magasins .

Mais c'est souvent leurs choix ils pourraient être hébergé dans un centre, ou être aidé par des associations .

Il y a assez d'associations pour qu'ils s'en sortent .

Les gens qui travaillent et qui ont qu'un petit salaire , ils n'y arrivent pas forcément non  plus , ils ne peuvent  pas payer leur loyer , et se nourrir et se retrouve parfois à la rue .

                                                                    FLORENCE






PS : ce sujet sur la difficulté pour les jeunes de se loger peut vous amener à vouloir découvrir (en cliquant sur ce lien) des infos sur le cllaj (comité local pour le logement autonome des jeunes) du FJT de cherbourg :
http://www.mef-cotentin.com/fr/actualite/actualite/default.asp

Repost 0
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 10:38


Si tout le monde avait un toit, la vie ne serait pas ce qu'elle est : vie de SDF, de maraudes ...
La loi n'épargne personne : dès le printemps le mot : "expulsion" revient.
L'oiseau qui prend son envol peut il bâtir son nid ailleurs ?
Etre dehors ne veut pas dire perdre sa dignité. On reste quelqu' un d' humain avec la chaleur du coeur !


Certains HLM nous donnent l'impression de vivre dans une prison, comme empilés les uns sur les autres à écouter les querelles des voisins, les cris et pleurs des enfants, les disputes de couples ...



Eau chaude, lit douilllet, couvert,  repas chaud, vie professionnelle pour certains;  paillases, sac à dos, chien pour compagnon, ciel à admirer, errance de ville en ville pour les autres !

Toutes ces personnes Existent ! Qui peut dire que sans toit on n'est rien ! tous sont humains avec un coeur pour aimer, une tête pour penser.

La vie de maintenant n'épargne personne. On nous dit que certains ont leur vie toute traçée et gravissent vite les échelons, mais attention le proverbe dit qu'on peut redescendre plus vite qu'on ne croit de son échelle !
Ceux qui n'ont pas de toit et vivent au quotidien dehors sont obligés d'avoir les pieds sur terre, mais certains de leurs amis sont déjà "sous terre"...

Aurélienne

 



Il était proposé de réfléchir à cette phrase : sans toit on n'est rien.



Repost 0
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 10:53
Oui , c'est vrai , moi personnellement je ne pourrais pas vivre dans la rue .

Vous savez je plains les clochards qui sont sans-abri. Quand je les vois ça me fait mal au coeur , ce qui m'énerve c'est que personne ne les aide .

Je trouve ça malheureux .

Certains font de la musique pour avoir de l'argent pour pouvoir se nourrir et pour pouvoir s' hydrater ou alors ils sont avec leurs animaux qui eux aussi n'ont pas de nourriture .

C'est dommage qu'ils ne veulent pas aller dans un centre d'hébergement pour essayer d'être aidé .

Nous sommes dans une société ou les associations sont prêtes à les aider .

Les centres d'hébergement  sont là pour les accueillir les bras ouverts , ils sont là rien que pour eux .   

Betty



Repost 0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 16:50
Les personnes agées sont malheureuses dès qu'on leur dit d'aller en maison de retraite.

Leurs parents pourraient essayer de les aider pour avoir des femmes de ménages à domicile et les encourager pour aller mieux .

Dès qu'elles sont en maison de retraite elles se referment facilement sur elles même , elles ont besoin de voir du monde autour d'elles, et de sortir un peu , c'est déjà le cas quand elles sont chez elles .



Pour les enfants des personnes agées ce n'est pas marrant d'accompagner leurs parents en maison de retraite .

Quand les personnes ne peuvent plus se déplacer et n'arrivent plus à bouger ou quand ils ont aussi une maladie très grave  les enfants les mettent en institution .

Ca leur fait mal au coeur , mais ils n'ont pas le choix ! 
 
                                                     BETTY  
Repost 0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 10:21
Quand on est "sans emploi", ce n'est pas facile , on se fait du soucis. On pense qu'on n' y  arrivera jamais même si on a l'aide d'une assistante sociale , on ne sera jamais comme les autres .

On fait plusieurs recherches , on envoie des lettres de motivation et des cv partout mais cela n'aboutit à rien .

C'est désespèrant de recevoir des réponses  négatives .

On se dit qu'on n'aura jamais de chance dans notre vie .


Je me déplace à l'ANPE , je réponds aux offres .


Je fait aussi des stages pour avoir de l'expérience .


Je suis une formation  pour  travailler les bases de maths et de français , et j'essaye de trouver des solutions pour mon avenir .      



                                             FLORENCE



PS : la MEF (maison de l'emploi et de la formation) est aussi un lieu utile pour les recherches d'emploi et de formation.
Repost 0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 10:43
Il faut recycler ce qu'il y a à recycler : les choses en verre, le plastique, le carton .
On peut aussi garder des choses usées pour les collectionner au lieu de s'en débarrasser.

jerome



L'association au fil de l'eau recycle le carton pour fabriquuer des meubles décoratifs et utilitaires. J'ai fait 3 mois de stage dans cette association, ce que j'ai acquis la bas m'a permis de faire chez moi des bricolages par la suite avec mon mari (récupération pour faire des cadres en carton ...)

brigitte 



















Il était proposé de réfléchir sur cette phrase : quand c'est usé, je le jette.

Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 13:56
Si nous sommes si intelligents,si humains,pourquoi avons nous tous cette envie de tuer, de détruire et de haïr ?
Nous sommes tous nés  avec ça .
Nous sommes capables de choses ignobles...
Je ne peux pas dire que l'enfer c'est les autres car je suis capable de cette chose la .
Nous sommes notre propre enfer il n'y a pas d' issue, pas de porte.
L'enfer c'est nous même.

jérôme


Repost 0