Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'AFB du FJT Cherbourg
  • : Blog créé et animé par les stagiaires de l'Atelier de Formation de Base du Service Formation du Foyer de Jeunes Travailleurs de Cherbourg-Octeville, dans le cadre d'un projet soutenu par le Contrat Urbain de Cohésion Sociale.
  • Contact

Téléchargements

logopdf.png
Compte-rendu d'une formation en atelier d'écriture

Recherche

277162 264270040270164 877868712 n

Archives

Partenaires

L'Atelier de Formation de Base du FJT appartient au réseau bas-normand des AFB, inscrit dans le Programme de Formation de Base de la Région Basse-Normandie et du programme IRILL de l’État, avec le soutien du Fonds Social Européen et du Conseil Général de la Manche. L’AFB du Foyer de Jeunes Travailleurs est implanté sur le territoire de la Communauté Urbaine de Cherbourg-Octeville dans le cadre d'un partenariat établi avec le CPS Formation.










Qui sommes-nous ?

Bonjour et bienvenue dans le blog de l’atelier de formation de base crée par Sophie Jégou (formatrice et "blogmaster") et animé par ses stagiaires.
Nous sommes les stagiaires de l’atelier de formation de base (AFB) du FJT de Cherbourg. Notre remise à niveau consiste à développer nos compétences de base en français et en maths afin de faciliter notre insertion sociale et professionnelle.
Hommes, femmes, personnes issues de l’immigration ou non, jeunes et moins jeunes, nous sommes les animateurs de ce blog qui aura pour fil rouge la mise en valeur de nos textes produits en ateliers d’écriture et l’ouverture culturelle qu’elle induit. Ces ateliers s’épanouiront entre autres autour du thème des cinq sens. Parallèlement à cet heureux « maniement des mots », de multiples moyens d’expression  seront également développés (arts plastiques et créatifs, art du doin-ankyo etc.).
Bonnes visites dans ce lieu d’expressions.
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 09:59

                        

                         

                                                Grand maman,

J'espère que à l'endroit où tu te trouves en ce moment tu es heureuse. As-tu retrouvé de vieilles conaissances ?
Penses tu toujours à nous ?!?
Je suis triste depuis que tu es parti, tu t'en es allée sans dire au revoir. Tu m'as dit un jour qu'il ne fallait pas être triste : il y a un début, une fin à toute personne et on ne peut rien y changer !
Doudou l'a senti, tu n'es pas venue à la maison depuis un moment et il est triste, il sort sur la terrasse au moindre bruit et examine devant la maison. Je pense qu'il espère te revoir ...
J'ai peut être grandie mais je donnerais tout pour m'assoir à nouveau sur tes genoux, revoir ton sourire et ressentir ce parfum que tu mettais chaque jour.
Maman ne veut pas que l'on entre dans cette pièce qui était la tienne. Papa a fait quelques cartons de tes affaires pour éviter de trop penser à ton départ subit.
S'il te plaît ne lui en veut pas  mais il a cassé le verre de ta photo de mariage, il s'en veut déjà beaucoup et a même voulu le remplacer. Mais tu sais papi n'a pas voulu. Il n'en veut pas à papa mais il désire que tes affaires restent tel quel ...
Il me parle beaucoup de toi, de ta jeunesse et de l'amour qu'il te portait.
J'enverrai cette lettre au paradis pour te dire à quel point tu nous manques.
Nous te faisons plein de bisous. Porte toi bien là où tu es ...
En espérant que la maladie n'a pas suivi le même chemin.
Nous t'aimons.
                                                   Ta petite fille Claire.

PS :  je mange un petit ourson rouge et t'en fais parvenir un. N'abîme pas tes jolies dents ...
Renvoie moi ton sourire.
Tendresse ...



         Texte écrit par Florence (stagiaire ELAN : espace local d'action novatrice au FJT de Cherbourg)



La consigne était  d'écrire une lettre à une personne dont le visage (découpé dans un magazine) a été choisi par le stagiaire. Une quarantaine de portraits étaient éparpillés sur les tables. 
Un ou une amie, une vieille connaissance, une soeur, une mère, un père, un inconnu avec qui on veut faire connaissance ...
Le but était : d'imaginer qui pouvait être ce visage  et de produire un écrit capable d'installer de l'émotion et de planter un décor !

Repost 0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 10:20

 

 

  C : coccinelle

  H : hibou

  E : élephant

  R : requin

  B : balbuzard

  O : oiseau

  U : uranie ( grand papillon aux couleurs vives )

  R : reinette

  G: guêpe

 

         Chau
Repost 0
Published by AFB - dans acrostiches
commenter cet article
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 14:39





Repost 0
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 11:18



Ingrédients :

- 2 verres de farine
- 1 verre d'huile
- 1 verre de lait
- 1 sachet de levure chimique
- 1 pincée de sel
- 500g de pâte de dattes




Réalisation :

Mélangez tous les ingrédients sauf les dattes dans un saladier.
Pétrissez très bien la pâte.
Laissez reposer la pâte dans un endroit chaud pendant environ 20 minutes.
Applatissez la pâte avec un rouleau à pâtissier.
Versez la pâte de dattes sur la pâte précédente.
Roulez les 2 pâtes ensemble.
Coupez la pâte en petits boudins.
Mettez ces petits boudins sur le plat antiadhésif du four.
Mettez un peu de jaune d'oeufs au pinceau sur les gâteaux.
Enfournez à 180 ° pendant 20 minutes.

Les petits gâteaux peuvent être dégustés tièdes ou froids, accompagnés de thé.


Assow aidé de sa formatrice Sophie.
Repost 0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 00:00
Les Espaces Publics Numériques sont là pour  pour développer l'utilisation d' internet, des téléservices et plus largement des technologies numériques actuelles.
On sait effectivement qu'aujourd'hui la recherche d'emploi passe nécessairement par une maîtrise des outils de recherches informatiques. Ainsi faciliter et démocratiser l'utilisation de l'informatique est devenue une mission prioritaire pour tous les organismes de formation.




L'EPN de la MEF (maison de l'emploi et de la formation) est spécialisée dans la recherche d'emploi et de formations (recherche sur internet, traitement de texte de type CV ...)
La MEF est située 1 rue d'Anjou 50130 Cherbourg Octeville (tel : 02 33 01 64 64.)
5 postes informatiques sont disponibles de 9à 12h et de 14h à 17h.
L'EPN de la maison Olympe de Gouges (espace social des provinces rue de l' ile de France 50130 Cherbourg- Octeville) est plus généraliste.

Cliquez sur le lien en couleur pour avoir la liste des EPN de Basse Normandie.

               Sophie Jégou (formatrice)


Repost 0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 11:06
Petite interview de Marie Anne Bégué accordé à Sophie (formatrice) :

  Tes décors (pour le FJT) sont très inspirés de l’Afrique, es tu déjà allée en Afrique, si oui où et pourquoi ce choix très exotique ?

Oui, je suis allée un peu en Tanzanie et Zanzibar, mais ça n'a rien à voir avec le projet. L'idée de l'Afrique m'est venue tout simplement parce que je cherchais quelque chose pour "réchauffer" cette grande pièce un peu "hall de gare", la rendre donc plus "chaleureuse". Au départ j'avais surtout prévu d'intervenir sur les murs, mais leur côté granuleux m'a découragée, et je me suis donc contentée des portes. Normalement était aussi prévu un système de cloisonnement amovible avec des rideaux de grosses perles, idée difficile à réaliser, qui s'est transformée en cloisons de panneaux en voilage… mais qui n'est toujours pas réalisée !

 

 

Sais-tu inventer ou pars-tu de documents notamment photographiques ? 

 

Non, je ne sais rien inventer du tout ! Il me faut généralement partir de documents existants, photos, peintures, que je recadre, retravaille, transforme… C'est très difficile de créer "à partir de rien"…

 

 

Selon toi que peuvent  apporter de telles décos dans un lieu d'hébergement et de formation ? 

Hum… un peu de chaleur, de fantaisie, d'effet de surprise et donc peut-être favoriser la créativité… Je ne sais pas bien…un peu de "douceur dans un monde de brutes" ?

 

 

 

 

 

Quel est ton parcours, ton cursus artistique ? 

J'ai toujours dessiné… Après le bac, j'ai fait un an aux Beaux-Arts de Versailles, puis j'ai été admise à l'École des Métiers d'Art à Paris et j'en suis sortie après 3 ans avec un diplôme de "plasticien surface". Ensuite j'ai travaillé pendant 8 ans dans la déco et la peinture en trompe l'œil, quelques courts métrages, théâtres ou pubs, mais surtout chez des particuliers ou dans des hôtels, écoles, restos…

 

 

Quelle est la plus grande difficulté que tu rencontres dans ton travail sur les murs du FJT : format  … 

Pas de souci particulier, à part comme je l'ai dit le côté granuleux des murs qui annule tout effet de matière et rend difficile l'exécution d'un simple trait ! Dans la salle à manger c'est pas mal du tissu de verre, pas très agréable à recouvrir…

Sinon les contraintes sont habituelles à ce type de projet, à savoir essentiellement tenir compte effectivement du volume  de la pièce (il ne faut pas que les dessins soient trop "rikiki"), de la lumière, des angles de vue, et des couleurs existantes (dans la salle à manger, le rouge du mobilier, et des bandeaux et du self, est très présent. Il doit être intégré dans le projet pour créer une certaine harmonie).

Il s'agissait aussi bien sûr de créer une ambiance sympa et gaie…

 

 

 


As-tu d’autres projets après celui-ci ?



Non, rien de très précis… et je n'en cherche pas ! Toujours un peu de déco chez des copains à droite à gauche, et essayer de reprendre mes pinceaux pour peindre "pour moi", mais là c'est beaucoup beaucoup plus difficile ! Travailler sans "commande" et sans aucune contrainte extérieure me pose un vrai problème de choix : pourquoi peindre çà plutôt que ça ? Et pourquoi peindre d'ailleurs ?

La "déco" pure c'est beaucoup plus simple pour moi !

 

 

 

Des photos qui inspirent 

 

 

 

Dessins préparatoires

 

 

Parviens tu facilement après un projet assez long à repartir sur quelque chose de très différent (par ex passer de couleurs chaudes à du noir et blanc …)

Oui, sans aucun problème et c'est même ça qui est amusant. Mais maintenant je ne travaille plus vraiment, et si j'ai arrêté, c'est justement en partie parce que je commençais à tourner un peu en rond et à faire un peu toujours pareil… Ce genre de projet dépend beaucoup du "client" et de sa demande, qui est souvent assez répétitive, car en gros, il veut ce qu'il connaît et qu'il a vu ailleurs ! Sauf qu'ici j'avais carte blanche, grâce à Corinne et Thierry, et que j'ai proposé et accepté uniquement ce qui m'amusait, quel luxe !

 

 

 

 

  Recherche des harmonies de couleurs, des effets de matières                                Calque et quadrillages

 

 

 

Quelles sont les grandes étapes d’une réalisation de fresques comme celles que tu réalises en ce moment ?

Il faut d'abord trouver une idée, ce qui est parfois le plus difficile. Ici, "l'Afrique", ça a été rapide ! Ensuite, se documenter… Vive la bibliothèque !

Bien sûr il faut d'abord prendre les mesures et des photos, pour décider à quelle échelle réaliser la maquette (je fais toujours une maquette précise du projet pour que le commanditaire et moi sachions où nous allons !) Ici, la maquette est à 5 cm par mètre.

Ensuite je feuillette, (j'ai trouvé un merveilleux bouquin qui m'a fourni toute la base) griffonne, crayonne, peinturlure, découpe… jusqu'à ce que parvienne à un résultat qui m'excite un peu… C'est assez long : pour la salle à manger, environ une semaine.

Vient le dessin sur le mur, avec un agrandissement "au carreau" de la maquette. Un quadrillage du projet, reporté sur le mur (5 cm se transforment donc en 1 mètre sur le mur par exemple) ou quand on en dispose (je vais peut-être m'offrir ça pour la suite) un épiscope qui projette directement le dessin sur le mur, très pratique !

Enfin, j'attaque la peinture, d'abord les fonds (ici un effet papier kraft agrandi en particulier !) puis les motifs. Toute la difficulté étant de réinterpréter la maquette, pour arriver à un résultat intéressant à grande échelle : un petit gribouillis très joli en petit n'est pas forcément facile à rendre en grand, une imprécision dans un détail ne se voit pas sur le projet mais doit être réglée sur le mur !

 

 

 

  Ton travail est il visible sur internet, as-tu un site, un blog ? 

 

Non, parce quand j'ai arrêté d'être professionnelle dans cette branche (j'étais inscrite à la Maison des Artistes) il y a… plus de 15 ans je crois (!) on se contentait à l'époque d'un simple "book" avec des photos pour aller démarcher les clients potentiels.

Aujourd'hui, je ne cherche pas de clients, et je n'aurais de toute façon pas grand-chose à montrer !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by AFB - dans Rencontres
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 17:23

C’est en 1944 que le débarquement en Normandie eu lieu. Les alliers ont débarqué en premier à Utah Beatch  (une plage au sud de Cherbourg) avec pour but de capturer la ville de Cherbourg afin de leur permettre de débarquer et d’accélérer la prise de la ville. Ce sont les troupes américaines qui débarquèrent à Utah Beatch en premier.

 

 

Au soir du 6 juin 1944, les alliers avaient déjà débarqué plus de 23 000 hommes, 1700 véhicules et 1700 tonnes d’approvisionnement, cette plage était un point stratégique pour eux qui leur a permis par la suite de récupérer le port de Cherbourg.

L’offensive des Américains fut tellement bien préparée qu’elle leur permit de ne perdre «que» 250 hommes sur cette plage. Très vite, ils réussirent à s’infiltrer à l’intérieur des terres puis ils partirent à l‘ assaut de Sainte-Mère-Eglise. Il leur faudra 3 jours pour l’atteindre.

 


Ils rejoignirent les troupes aéroportées anglaises (arrivées dès le 5 juin dans la soirée pour les premiers). Les allemands bombardèrent Sainte-Mère sans succès, Le village est libéré le 8 juin. Une quarantaine d’habitants de Sainte-Mère vont trouver la mort durant ces premières journées de liberté.

 

Le débarquement a marqué le début de la libération de la France. Il a coûté la vie à plus de 3000 hommes et on compte des milliers de blessés.

Cyril Rousseau

Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 14:19



Jeudi le 14 mai j'ai été avec mes deux formatrices  et des collégues de l'AFB visité le musée d'art Thomas Henry de cherbourg qui   présentait pour sa 5è biennale du 9è art, la prémiére grande exposition : Hugo Pratt.


C'est un dessinateur et un scénariste de BD italien.
Hugo Pratt est né à Rimini le 15 juin 1927 et est mort près de Lausanne en Suisse le 20 Aout 1995.



Ce grand homme a crée des univers , il a su rendre ses personnages plus réels que la réalité.
Son trait, sa mise en scéne,a revolutionné la bande dessinée Italienne.



Les photos nous présentent Hugo Pratt dans differents moments de sa vie : Voyage,séances de travail.
Pratt déssinait dés qu'une idée lui passait par la tête.


Divers types de dessins nous montrent que Pratt était capable de faire vivre son personnage avec n'importe quelle technique.









Ci dessus : Stéphanie (formatrice en AFB et  en formation linguistique).


Assow



Repost 0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 09:27

 

 

Hier Rahim m'a parlée  des Bouddhas géants de son pays : l'Afghanistan.

Il m'a aussi parlée du grand poète Hafez que je ne connaissais pas.

  L'enseignement est Echange.

Merci pour ce voyage ...

 

Sophie (formatrice)

 












Ci dessus Rahim (en formation linguistique depuis mars 2009) écrivant dans sa langue natale : le farsi.
Repost 0
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 11:24

Fjt : j'y viens

Pour rencontrer des "strangers"

Et mieux parler

 

Van



Repost 0