Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'AFB du FJT Cherbourg
  • : Blog créé et animé par les stagiaires de l'Atelier de Formation de Base du Service Formation du Foyer de Jeunes Travailleurs de Cherbourg-Octeville, dans le cadre d'un projet soutenu par le Contrat Urbain de Cohésion Sociale.
  • Contact

Téléchargements

logopdf.png
Compte-rendu d'une formation en atelier d'écriture

Recherche

277162 264270040270164 877868712 n

Archives

Partenaires

L'Atelier de Formation de Base du FJT appartient au réseau bas-normand des AFB, inscrit dans le Programme de Formation de Base de la Région Basse-Normandie et du programme IRILL de l’État, avec le soutien du Fonds Social Européen et du Conseil Général de la Manche. L’AFB du Foyer de Jeunes Travailleurs est implanté sur le territoire de la Communauté Urbaine de Cherbourg-Octeville dans le cadre d'un partenariat établi avec le CPS Formation.










Qui sommes-nous ?

Bonjour et bienvenue dans le blog de l’atelier de formation de base crée par Sophie Jégou (formatrice et "blogmaster") et animé par ses stagiaires.
Nous sommes les stagiaires de l’atelier de formation de base (AFB) du FJT de Cherbourg. Notre remise à niveau consiste à développer nos compétences de base en français et en maths afin de faciliter notre insertion sociale et professionnelle.
Hommes, femmes, personnes issues de l’immigration ou non, jeunes et moins jeunes, nous sommes les animateurs de ce blog qui aura pour fil rouge la mise en valeur de nos textes produits en ateliers d’écriture et l’ouverture culturelle qu’elle induit. Ces ateliers s’épanouiront entre autres autour du thème des cinq sens. Parallèlement à cet heureux « maniement des mots », de multiples moyens d’expression  seront également développés (arts plastiques et créatifs, art du doin-ankyo etc.).
Bonnes visites dans ce lieu d’expressions.
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 10:00

Le tri sélectif fait parti du quotidien de chacun.
Mais nous n'avons pas tous,les mêmes manières de le pratiquer.
Pourtant, c'est très important pour notre environnement et notre santé.
Lorsque nous mettons différentes choses dans la même poubelle,on n'imagine pas que cela pollue énormément.

 


Pour les personnes qui habitent en ville,le tri sélectif se pratique plus facilement.
Ils ont à leur portée plusieurs poubelles pour mettre les déchets selon leur catégorie.
Pour moi,en campagne,les gens ont des difficultés car on ne dispose pas de système pour trier.
Nous pouvons pour le plastique,les verres,nous rendre aux containers.
Simplement,il faut prendre le temps pour les apporter.
Je pense que c'est important pour la protection de notre planète.


Mathilde

Repost 0
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 16:11

La respiration 

Blandine commence sa séance par questionner les participantes sur leur vision  du rôle de la respiration. S’en suit alors des échanges du type : « On ne vivrait pas si on ne respirait pas ! ».

Ci dessus Blandine Moët (formatrice et animatrice des séances de Doin)

Blandine rebondit sur cette réponse donnée avec évidence et explique en effet que nos tissus, notre peau, nos organes internes ont un besoin vital de respiration.

Après ces exercices respiratoires, Blandine questionne sur comment les stagiaires ont vécu ces exercices respiratoires ?

Réponses : « ça libère tout »

 « Cela libère beaucoup de choses au niveau de l’organisme , je me sens plus détendue », nous dit Mathilde pour qui c’est la 1ere séance.


Blandine insiste sur le fait que ce moment de prise de conscience de notre respiration, est aussi une prise de conscience de nos douleurs.

Il faut « amener la respiration là où ça fait mal pour repérer les endroits qui bloquent afin d’agir dessus ».


 Elle insiste aussi sur le cheminement de la respiration qui se fait tout le long du corps, partout.

L’échange se poursuit en s’interrogeant sur ce qui se passe dans le corps quand on est en situation de stress ?


Réponse de Brigitte : « C’est tendu ».

Florence ajoute : « On respire pas, ça bloque ! »

Blandine insiste alors sur la nécessité de trouver des moments pour « respirer large », « ouvrir vraiment sa cage thoracique ».

Pour Brigitte respirer de cette façon (de façon plus large), « cela fait bailler », et de poursuivre en demandant à Blandine pourquoi cela déclenche ces bâillements ?

La formatrice explique qu’il s’opère dans notre corps un travail sur des méridiens (notion rattachée à la médecine orientale).

Brigitte fait la remarque qu’ « il faut du temps » pour parvenir à mieux respirer.

Des échanges en fin de séance (avant la relaxation) nous amènent à constater qu’un même exercice de Doin est vécu différemment selon les séances.


Brigitte nous dit : « j’ai mieux vécu cet exercice car j’ai plus ressenti mes vertèbres. »

Liang hui ajoute : « aujourd’hui, l’exercice est plus simple pour moi ».

Blandine pense que c’est parce qu’elle apprend à moins forcer, à écouter davantage son corps.

Je profite du moment d’échanges pour demander aux participantes de me donner 2 ou 3 mots qui définiraient bien leur ressenti par rapport à ces moments de Doin avec Blandine.

Brigitte me dit : « Bien être »


Liang hui me parle de : « tête en vacances,  de sport en douceur »

Florence parle de » bonne forme mentale ».

Après ce moments d’échanges, s’en suit le moment précieux de la relaxation : un moment de concentration sur les paroles de Blandine qui ne peut être réussi que s’il y a recentration sur son corps. La pensée doit aller, à ce moment, en direction de son corps.


Florence, après la relaxation revient sur l’expérience surprenante d’ « un corps qui devient lourd ».

Brigitte nous donne aussi ses impressions : « on est pris dans les paroles, tout soulage ».

Sophie (formatrice)
Repost 0
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 09:26

Voilà ce qui m’a marquée dans la presse (ouest France) du 1er octobre 2008 :

 

- La crise des banques :

Il y a une crise parce que depuis quelques mois les banques aux Etats-Unis connaissent un réel gros problème : en Février il y a eu la crise des "subprimes avec les premières faillites des établissements bancaires."

Ensuite en Août : les places boursières ont chuté.

- Les 144 morts en Inde :

En Inde, hier il y a eu au moins 144 morts et 150 blessés parce qu’il y avait trop de monde rassemblé dans un temple de plus de 600 ans.

- L'accompagnement pour les étudiants :

  L’université de Caen veut davantage accompagner ses étudiants durant leurs études. Ils seront aidés par des professeurs volontaires.


Liang Hui

Repost 0